Le stéthoscope et son utilisation

Lorsqu’on parle du stéthoscope, cela nous amène directement dans le monde de la médecine. Pour les novices, il s’agit d’un instrument professionnel qu’utilisent les médecins pour ausculter leurs patients. Il permet d’écouter le battement du cœur, mais aussi, du poumon et des intestins. Si vous êtes curieux d’avoir une idée sur son mode d’emploi, les lignes à suivre pourraient vous être utiles.

Le réglage des embouts

L’utilisation d’un stéthoscope commence par l’ajustement de ses embouts auriculaires. Cliquez sur https://www.elody.fr  pour mieux comprendre. En effet, c’est grâce à eux que la transmission des sons est possible. Pour cela, il doit être bien placé dans les oreilles, afin de ne pas être perturbé par les bruits externes. Au cas contraire, vous ne trouverez pas l’importance de l’instrument. Pour ce faire, si vous constatez que ces embouts sont trop détendus, faites pression sur les tubes auriculaires pour un réglage. Il est très important d’y veiller afin d’utiliser le matériel de manière confortable.

Assurez-vous une position adéquate avant toute auscultation

L’étape suivante après le réglage de votre stéthoscope est l’adoption d’une posture idéale d’auscultation. Pour cette raison, votre cadre d’examinassions doit être sans bruit. Votre patient étant dans une position allongée, il vous revient de saisir le l’instrument convenable (à membrane ou à cloche).

Le stéthoscope doit être directement posé sur la peau du malade. Ainsi donc, il doit se mettre dans une robe d’hôpital ou une tenue permettant d’avoir accès à sa peau nue. Mais attention ! Avant usage du stéthoscope, chauffez-le avec son appareil de chauffage ou frottez-le contre votre manche. Posez maintenant l’appareil sur le côté gauche du cœur, entre le quatrième et la sixième côte.

Vous pourrez ainsi connaître l’intensité du battement du cœur. Cet exercice doit se faire pendant au moins une minute. Concernant l’auscultation des poumons, elle ne se fait pas de la même manière. Le stéthoscope doit être placé sur la partie du lobe supérieur et inférieur, et du côté avant et arrière du torse. Pour ce qui concerne l’intestin, l’appareil doit être positionné sur le nombril. L’auscultation se fait donc en haut et en bas de l’abdomen.