Les cinq étapes pour changer de banque professionnelle

Les cinq étapes pour changer de banque professionnelle

Il est bien connu des professionnels qu’être à son compte n’est pas de tout repos. L’un des aspects les plus complexes, c’est le choix de sa banque. Choisir sa comptabilité peut relever parfois du calvaire, un véritable de chemin de la croix. C’est pourquoi il est utile de savoir quelles sont les banques, les meilleures, qui peuvent nous accompagner dans cette période particulière de qu’est l’activité professionnelles et sur quels points spécifiques prêtés de l’attention.

Dans les prochaines lignes, nous vous dévoilons les différentes étapes pour changer de banque professionnelle.

L’Information de sa banque du moment

Si on peut changer aisément de banque aujourd’hui, il ne faut pas s’exonérer de toute préparation pour autant. Dans la mesure ou le changement de banque est important, il faut commencer par s’en référer à notre banque actuelle.

L’ouverture d’un nouveau compte professionnel

Elle peut se faire auprès de la banque au sein de laquelle s’est effectuée la domiciliation du compte professionnel ou encore d’une autre quelconque banque de votre choix, soit en format classique, soit dans les meilleures banques en ligne

La mise en place de la mobilité bancaire

C’est la possibilité reconnue à une personne de ne pas effectuer elle-même ses démarches de changement de banque. C’est un droit pour le bénéficiaire qui répond à une obligation pour les structures financières ou établissements de crédit. Il faut néanmoins respecter les délais prévus à cet effet par règlement et précisés par décrets.

Le transfert vers le nouveau compte professionnel

C’est l’avant-dernière étape. Elle consiste à renvoyer toutes les opérations depuis le précédent établissement vers le nouveau. Comptablement, il s’agit donc aussi bien des opérations au crédit comme au débit.

La clôture de l’ancien compte professionnel

C’est l’ultime étape. Elle signe le divorce avec la banque précédente. La conséquence en est aussi qu’il faut procéder à la restitution des équipements notamment les moyens de paiement, mais il faut rester vigilants aux derniers prélèvements qui pourraient s’opérer sur ledit compte.