Quels sont les ouvrages qui se vendent le plus dans le monde ?

Depuis des millénaires, l’homme a développé des techniques de transmission des histoires et des idées d’une génération à l’autre. Avec l’apparition de l’écriture, les livres n’ont cessé de se multiplier chaque siècle. Ils aident les humains à s’instruire, à prendre du plaisir ou à stimuler l’esprit critique. Et même si la lecture a connu un déclin dans le monde digital actuel, de nombreuses personnes continuent de s’acheter des livres. L’on vous dévoile ici les livres qui ont enregistré un grand nombre de ventes dans le monde.

La Bible et le Coran

La religion est l’un des concepts les plus répandus et les plus diversifiés à travers le monde. Elle enseigne aux êtres humains des notions, coutumes ou histoires vieilles de plusieurs siècles, voire millénaires. Ces dernières sont transcrites dans des ouvrages appelés « Livres saints » qui se vendent par milliers un peu partout sur la planète. On distingue entre autres La Bible qui est utilisée par la religion chrétienne et juive. Désirez-vous connaître son histoire ? cliquez ici. Écrite dans une multitude de versions différentes, ce livre sacré a déjà été vendu en plus de quatre milliards d’exemplaires. Le Coran quant à lui, premier manuscrit du prophète Mahomet chez les musulmans, a déjà atteint la barre de trois milliards d’exemplaires vendus.

Le Petit Livre rouge

Le deuxième livre qui arrive dans le classement des plus vendus dans le monde a déjà dépassé la barre des 800 millions de vente. Il s’agit d’un ouvrage que le Gouvernement de la République populaire de Chine a publié en 1964. Le Petit Livre rouge a été traduit en 20 langues différentes et renferme en réalité des citations du président Mao Tsé-toung.

Le roman “Don Quijote de la Mancha

500 millions d’exemplaires de ce fameux roman écrit par Miguel de Cervantes ont déjà été écoulés sur le marché à travers le monde entier. Il s’agit d’un livre dans lequel l’auteur relate l’histoire d’un homme ayant fait le tour de l’Espagne, en long et en large, sur le dos de son cheval. Cet homme a pour nom Alonso Quichano. L’ouvrage a été publié dans la période allant de 1605 à 1615.